Si vous n'avez pas vos identifiants de connexion

Pour garantir la sécurité d'accès aux informations figurant dans l'espace adhérents, la procédure d'attribution des codes de connexion au portail Adhérents du site Internet du SYDER et la gestion des mots de passe se font comme suit :

 

Les mots de passe sont cryptés sur le serveur SYDER, donc inconnus de nos services qui ne peuvent pas les restituer en cas de perte.

Nous pouvons par contre, sur demande de la Mairie, invalider un mot de passe correspondant à un code de connexion existant, ce qui permettra à la municipalité de générer un nouveau mot de passe.

 

Procédure à suivre

Vous êtes représentant d'une commune adhérente (élu, délégué SYDER, agent ou autre personne autorisée),

Vous voulez vous connecter à l'espace Adhérents mais n'êtes pas en possession des codes d'accès :

 

1) Contactez votre Municipalité, qui a été destinataire des codes d'accès par courrier du
8 février 2013 et qui est en mesure de vous les remettre,

 

2) A défaut, faites une demande par email à portail@syder.fr, demande qui sera traitée comme suit :

 

L'identifiant de connexion correspondant à votre commune sera alors renvoyé à l'adresse email officielle de la mairie, et le mot de passe existant sera effacé de notre serveur.

 

Un nouveau mot de passe sera demandé à la première connexion (à saisir deux fois).

Il appartiendra à la municipalité de le mémoriser.

 

Attention, lorsque plusieurs personnes possèdent et utilisent les identifiants de connexion correspondant à une même commune (maire, adjoints, etc), une demande  de restitution d'un mot de passe formulée par l'une d'entre elles invalide les codes d'accès pour l'ensemble des personnes autorisées. Il appartient donc à la municipalité de générer, mémoriser et assurer la diffusion des nouveaux codes de connexion.

 

La réponse aux demandes d'envoi de codes de connexion ne peut se faire qu'à l'adresse email officielle de la mairie.

Le SYDER n'envoie pas de codes de connexion directement à une adresse email personnelle, ceci ne permettrait pas à la municipalité de garder la maîtrise de la diffusion de ces codes.

 

Mise à jour : 7 septembre 2013